PASSAGE À NIVEAU NON GARDÉS : ATTENTION CONDUCTEURS DE VÉHICULES! UN PEU DE PATIENCE VOUS N'EN MOURREZ PAS       -       UN TRAIN PEUT CACHER UN AUTRE       -       LA PRIORITÉ EST AUX TRAINS       -       LE RESPECT DU CODE DE LA ROUTE ET DE LA SIGNALISATION EST VITAL

Santé au travail

Doté de sept (07) centres et de dix sept (17) cabinets médicaux et avec cent six médecins, le Département Médical a pour principale activité la Médecine du travail qui est une médecine de prévention.

C’est ainsi que 5734 agents ont bénéficié depuis le début des visites médicales dans ce cadre.

Le Département Médical, à travers son service de Médecine du Travail, agit en vue d’améliorer globalement les conditions de travail, notamment en ce qui concerne:

  • l’adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine (aménagement des postes de travail pour limiter les efforts physiques, éviter les postures difficiles, déterminer l’éclairage correct mais aussi apprécier la charge mentale et agir sur l’organisation du travail…) ;
  • la protection des salariés contre l’ensemble des nuisances (physiques ou organisationnelles) ;
  • la surveillance des conditions d’hygiène au travail et d’hygiène en général qui règnent dans l’entreprise (entretien des lieux de travail, aménagement des locaux sanitaires…) ;
  • la surveillance de l’hygiène dans les services de restauration (prévention des contaminations par une bonne hygiène des locaux, des matériels, des denrées…) ;
  • la promotion de la prévention (information sur les mesures de prévention et l’éducation sanitaire, prévention des lombalgies, utilisation correcte de certains équipements de protection individuelle…).

Visite médicale d’embauchage

Visite médicale périodique

Visite de reprise après un arrêt de travail

Visites occasionnelles formulées à la demande du salarié ou de son

employeur.

A côté de cette Médecine du Travail, existe une Médecine dite de soins et qui concerne non seulement les agents mais également leurs ayants droits et les retraités.

Cette Médecine de Soins peut se faire suite à un accident de travail ou à des maladies professionnelles en ce qui concerne les agents en activité ou à des consultations spontanées dont bénéficient les agents, leurs ayants droit ainsi que les retraités.

  1. A. Consultations de Médecine du Travail exercice 2010 à septembre 2010:

  • Visites d’embauches : 1559
  • Visites médicales périodiques & de sécurité : 2318
  • Aptitudes : 3718
  • Inaptitudes : 441.

Total global de toutes les visites de Médecine du Travail: 5734

  1. B. Consultations & soins durant l’exercice 2010 au mois de septembre à travers les CMS et cabinets médicaux :

  1. Consultations & actes:
  • Agents : 35966
  • Ayants droits : 34212
  • Externes : 2494

Total des consultations & actes : 72672

  1. Soins infirmiers (pansements, injections & vaccins) :
  • Agents : 5081
  • Ayants droit : 3842
  • Externes : 39

Total : 8962

Total global: 87368

La Fonction Médicale

Durant l’exercice 2010, la SNTF à travers son service de Médecine du Travail, au niveau des cabinets et centres médicaux du réseau ferré, a poursuivi sa politique d’amélioration des conditions de travail, notamment en ce qui concerne l’adaptation des postes, des techniques et des rythmes de travail à la physiologie humaine, la protection des salariés contre l’ensemble des nuisances, la surveillance des conditions d’hygiène au travail et la promotion de la prévention.

En effet, le Département Médical a acquis du matériel réparti au niveau des structures médicales et permettant de se mettre aux normes actuelles concernant la Médecine du Travail et améliorer la qualité de la Médecine de soins. Il s’agit de :

- Cinq (05) Visio tests, pour les CMS Alger, Annaba, Constantine, Mohammadia

et Oran

- Trois (03) électrocardiogrammes, Annaba, Mohammadia, Oran

- Quatre (04) audiomètres, Annaba, Constantine, Oran, Mohammadia

- Quatre (04) centrifugeuses, bains marie, microscopes binoculaires, CMS Annaba, Oran, Mohammadia et Sidi Bel Abbès

- Un (01) fauteuil dentaire, pour le CMS de Mohammadia

- Des tables de consultation, tensiomètres, otoscopes, huit autoclaves pour l’ensemble des structures.

  • Ouverture de laboratoires d’analyses biologiques au sein des deux CMS de Mohammadia et Sidi Bel Abbès.
  • Réouverture du cabinet médical de Tébessa pour permettre aux cheminots de cette localité de bénéficier d’une couverture médicale.
  • Recrutement de psychologues au niveau des centres médicaux qui exercent en collaboration avec le Médecin du Travail et assurent un suivi psychologique après un accident du travail ou un traumatisme.
  • Le transfert du CMS Mohammadia vers les locaux de l’ancienne école de l’atelier de maintenance, a permis avec celui de Sidi Bel Abbès, de désengorger le centre d’Oran autant sur le plan de la Médecine du Travail que de la Médecine de Soins et éviter aux agents dont les résidences d’emplois sont limitrophes, un long trajet et une absence prolongée.

Malgré les moyens fournis par l’Entreprise, le nombre d’agents convoqués pour les visites périodiques reste insuffisant. C’est ainsi que sur les 14685 visites dispensées en Médecine du Travail, seuls 3542 agents ont subi les visites périodiques et de sécurité sur les 10 000 employés que compte l’Entreprise.

Le nombre global de consultations et soins prodigués au sein des cabinets et centres médicaux s’élève à 11 6087 (voir tableaux pour le détail)

Les dépenses du Département Médical ont légèrement augmenté par rapport à l’exercice précédent.

La plus grande difficulté rencontrée dans la gestion de ce secteur sensible qu’est la santé au sein de notre Entreprise est le manque d’agents paramédicaux, la plupart ayant l’âge de la retraite, leur remplacement s’avère difficile.